Escapade dans les Hauts-Plateaux du Vercors

Le Parc naturel régional du Vercors nous appelait depuis de nombreuses années. Nous avons donc profité du pont du 14 juillet pour enfin nous y rendre ! A notre arrivée sur les lieux, une chose était d'ores et déjà sûre, c'était la première, mais pas la dernière fois que nous allions explorer cet endroit !


Créée en 1985, la Réserve naturelle des Hauts plateaux du Vercors avec ses 17 000 hectares (10% de la surface du Parc du Vercors) demeure actuellement la plus grande Réserve terrestre et métropolitaine de France : c'est le coeur sauvage du Vercors, sans routes ni habitations permanentes, avec plus de 4000 km de sentiers balisés. Ça fait rêver non ? L'endroit idéal pour un petit break "into the wild" !


Point info : même si la plupart des sentiers sont balisés, nous vous conseillons d'avoir une carte IGN avec vous. C'est toujours rassurant, mais cela vous permet aussi davantage de flexibilité !


Pour vos encas, nous vous conseillons la boulangerie bio et artisanale l'Ecopain à Chichilianne (les pâtisseries y sont délicieuses !) Attention cependant, leur qualité est reconnue de tous dans le secteur, très rapidement victime de son succès, il faut s'y rendre avant 10 h pour avoir du choix.

Jour 1 : Le sommet du Goutarou (1543m)


Très beau point de vue sur le Mont-Aiguille. Le départ se fait du hameau de Trézanne, avec sa petite chapelle au toit de chaume.


Niveau : moyen

Durée : 3h aller/retour

Distance : 7,8 km

Dénivelé : +540m


Itinéraire :

Tout est indiqué par de nombreux panneaux.

Départ village Saint-Martin de Clelles, hameau de Trézanne (côté Chichilianne)


> Prendre direction "Seiterat", puis grimper vers "Les Brutinels", "Les Sagnes" et "Col de Papavet". Tourner à droite afin de finir l'ascension jusqu'au sommet du "Goutarou".

Retour par le même itinéraire.

Jour 2 : Le pas du Serpaton


Les crêtes du Serpaton vous offrent une magnifique vue à 360° sur le Balcon Est du Vercors et le Trièves, ainsi que jusqu'à Grenoble. Vous distinguerez les massif du Dévoluy, des Ecrins, de Belledonne et de la Chartreuse.


Niveau : moyen

Durée : environ 3 h

Distance : 6 km (environ, mais nous y reviendrons plus tard)

Dénivelé : +370m


Départ : Poteau Gresse-en-Vercors à côté de l'Office du Tourisme


Prendre direction "La Casse" à l'entrée nord du village, en face du cimetière, puis la direction "Pas du Serpaton". A la sortie du village, le sentier se met très rapidement à "monter". Mais aucune difficulté (si ce n'est votre cardio...!). La partie finale de l'ascension se fait sur la route d'accès au sommet de l'alpage, jusqu'au relais de télévision. Lorsque le temps est dégagé, nous vous recommandons cependant fortement d'allonger l'itinéraire en vous baladant sur les crêtes (attention de ne pas déranger les troupeaux). C'est vraiment sur celles-ci que vous pourrez profiter des plus beaux points de vue.

Descente par la même itinéraire ou par le hameau du Chaumeil.


De retour de cette jolie randonnée, nous passons notre nuit face au Grand Veymont, accompagnée de sa douche revigorante

Jour 3 et 4 : bivouac face au Mont-Aiguille


Nous nous sommes gardé le meilleur pour la fin, une belle nuit étoilée face au célèbre Mont-Aiguille. Armés de nos sacs à dos, et d'un enthousiasme débordant, nous démarrons cette magnifique randonnée (que vous pouvez également faire sur la journée).

Pour la petite histoire, le sommet est atteint pour la première fois le 26 juin 1492. Des échelles et des pitons ont été utilisés pour réaliser cet exploit, qui est généralement considéré comme l'acte de naissance de l'alpinisme.



> Randonnée vers le Pas de l'Aiguille

Niveau : bon marcheur

Distance : 7 km

Dénivelé : +565m


Un des accès les plus connus à la Réserve Naturelle des Hauts-Plateaux du Vercors. Il est également connu par rapport à son passé préhistorique (lieu de campements) et historique (épisode tragique de la Résistance). Un monument érigé sur place en témoigne.


Départ : village de Chichilianne, depuis le hameau de la Richardière. Garez-vous au parking situé en haut de la route. Prendre la direction "Le Pas de l'Aiguille" en passant par "Au Fayard" et "Les Fourchaux".

Retour par le même itinéraire.


Réglementation : pas de feux, pas de chiens, ne pas déranger les troupeaux, bivouac autorisé.

De nouveau, nous vous conseillons vivement de ne pas vous arrêter là si la météo vous le permet. Pour la suite, prenez la liberté d'explorer les lieux (munis de votre carte) ! Car si vous vous arrêtez là, vous risquez de passer à côté de nombreux spots ! Pas d'itinéraire pour cela, mais pour vous orienter, vous pouvez suivre les quelques cairns posés ici et là. Nous concernant, pour installer notre campement nous avons pris à gauche du monument aux morts (en direction du pas de l'Essaure).


Quelques photos des jolies rencontres sur le chemin du retour...



Quelques images en vidéo...


Votre épingle Pinterest !


0 commentaire

Posts similaires

Voir tout