Notre premier sommet à 3000m, le Turon de Néouvielle


19 juillet 2020, météo parfaite, motivation à son comble : nous décidons enfin de faire l'ascension de notre premier 3000 mètres dans les Pyrénées ! Pour cela, nous jetons notre dévolu (sous bons conseils) sur le Turon de Néouvielle ! Au menu, une quinzaine de lacs et laquets au coeur d'un immense cirque glaciaire. Le panorama au sommet est à la hauteur de sa réputation, magnifique. Il est également bordé par le pic des Trois Conseillés qui le sépare de son grand frère, le pic de Néouvielle.


Le Turon est souvent cité parmi les "3000" les plus faciles des Pyrénées. Sa voie normale ne présente en effet pas de grande difficulté technique. Cela s'adresse néanmoins aux randonneurs motivés pour une longue ascension de haute montagne minérale. C'est une typologie de paysages que nous n'avions jamais vraiment encore rencontré, car notre niveau nous mène plutôt habituellement vers des randonnées de moyenne montagne. Même si cela peut paraître insignifiant, pour notre petit niveau c'était quand même un défi à relever !


Quelques données utiles :

  • Dénivelé positif : +1550m

  • 22 km

  • Compter 8 h à 10 h selon le niveau, sans les pauses

  • Difficulté principale : itinéraire non balisé, cela nécessite un peu d'habitude pour naviguer dans ces conditions (avec l'aide d'une carte IGN et/ou à l'aide des nombreux cairns).


Lever 5h, petit déjeuner rapide mais copieux, départ de notre logement au Tourmalet, derniers ajustements du sac et c’est parti !


  • Départ : Rendez-vous à l'auberge Chez Louisette (un peu avant Barèges). Passer devant l'auberge, et à la fin de la route prendre la piste (il y a des barrières pour le bétail, mais vous pouvez les passer sans souci). Vous pourrez vous arrêter un peu plus loin sur le chemin et vous garer pour démarrer la randonnée (environ 1km).


  • Suivre la route jusqu’à la station de pompage EDF.


  • L’arrivée au lac de la Glère (2103m) avec une vue du refuge de la Glère sur la droite (2153m). (Contourner le lac par sa gauche).



  • Rendez-vous au lac Det Mail à 2350m. Grimper la croupe dominant le lac Det Mail à partir de la prise d'eau pour se retrouver au dessus des lacs Verts, lac Bleu, lac Glacé. Ne pas suivre uniquement les cairns qui sont très (trop) nombreux, voire en désordre... il vous faut absolument observer sur la carte la forme de chaque lac, pour comparer cette forme avec celle que vous voyez sur le terrain. Les lacs ont tous une forme bien différente. C’est réellement la seule façon de se repérer de manière efficace (à moins que vous n'ayez une montre GPS). Pensez à prendre des points de repères, le retour se fait de préférence par le même itinéraire.



  • Arrivée au Turon de Néouvielle à 3035m, le sourire aux lèvres !



Nous avons dégusté notre pique-nique au sommet, avant d'entamer la redescente 1 h plus tard.


Et, c'est ici que les choses sérieuses commencent. La fatigue se fait sentir, tant au niveau de la concentration que dans les articulations (et oui, la caillasse ça tape !). Nous n'hésitons pas à faire de nombreuses micro-pauses.



Cela se fait dans la bonne humeur, sans compter sur les jolies rencontres que nous avons pu faire avec quelques randonneurs, pour partager un bout de chemin ensemble ! Enfin, nous retrouvons notre voiture à 19h30, fatigués, mais plus qu'heureux de cette journée hors du commun !