Voyage en Norvège : Bergen et ses fjords en hiver


La Norvège. Que vous évoque-t-elle ? Nous, l’immensité, la beauté des paysages nordiques, une culture respectueuse de l’Homme et son environnement. C’est pourquoi nous avions temps envie d’aller y faire un tour. Et spoiler alert, nous n’avons pas été déçus ! Allez, on arrête le teasing et on vous embarque !



En janvier 2019, nous nous sommes donc rendus dans la jolie ville de Bergen, sur la côte sud-ouest de la Norvège. C’est la deuxième plus grande ville du pays, mais ne vous y méprenez pas, nous nous y sentons comme dans un village (ou presque) !


Informations pratiques

  • Transport : par avion, de Toulouse Blagnac avec une escale à Paris Charles de Gaulle

  • Compagnie : Air France et KLM

  • Durée : environ 5 h (sans les escales)

  • Prix : aux alentours des 200€ A/R si vos dates sont flexibles

  • Logement : logement entier, avec la plateforme Airbnb (vous pouvez facilement trouver à 50€/nuit pour 2 personnes)

  • Prix : +++ surtout pour la restauration


Et la météo dans tout ça ? A quoi s’attendre ?

Rassurez-vous, si vous êtes un habitué des pistes de ski françaises, vous ne serez pas déboussolés par les températures. Il faudra vous habituer à porter de nombreuses couches, mais les températures ne chutent pas énormément grâce à la proximité avec le Gulf Stream. En plus, les norvégiens ont pensé à tout, on trouve des plaids dans chaque café ! Nous retrouvons bien la "hygge life".


Bergen ville nature

Nous avons consacré notre première journée à la visite de Bergen et ses environs. A peine réveillés, nous partons visiter le fameux quartier de Bryggen. Ancien centre de négoce avec le reste de l’Europe, il est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est un premier dépaysement pour nous, l’ambiance est mystique, et on se laisse à imaginer les vikings dans cette contrée enneigée ! Les maisons typiques scandinaves nous font fondre véritablement.



Bergen est entouré de sept montagnes, l’une d’entre elle y est même facilement accessible depuis le centre-ville. Voici donc notre projet pour l’après-midi ! (oui on ne peut pas s’empêcher d’aller dans les montagnes !!!) Pour accéder au Mont Fløyen, rien de plus simple, il suffit de prendre le funiculaire à la station Fløibanen et en 8 minutes on se trouve à 320 mètres d’altitude avec une magnifique vue sur la ville. De là, plusieurs randonnées sont s’offrent à vous. N’ayant plus beaucoup de temps avant que la nuit tombe (en cette période la durée du jour n’est que de 6h30, c’est à prendre en compte pour vos activités), nous avons marché en direction des lacs gelés Skomakerdiket et Revurtjernet, avant de redescendre en funiculaire une fois la nuit installée.


L’émerveillement est total.




L’aller/retour en funiculaire coûte 100 Nok, soit à peine plus de 9€. Il est possible de prendre qu’un aller et de redescendre à travers un sous-bois jusqu’à la station. Ou pour les plus motivés, faire l’aller/retour à pied !


Immersion en pays Viking


Pour cette deuxième journée, nous avions programmé de visiter la célèbre région des Fjord. Nous avions donc effectué la réservation d’un circuit (autonome) à l’avance sur https://www.fjordtours.com/. Nous avons opté pour le « Norway in a Nutshell » qui permet de combiner plusieurs moyens de transport avec un seul billet (bus, bateau, train). Nous avons fait le tour en une journée, faute de temps, mais il est possible (voire préférable d’après les locaux) de le faire sur plusieurs jours pour vraiment prendre le temps d’apprécier chaque étape.


  • Etape 1 : Départ assez matinal depuis la gare de ferroviaire de Bergen. La ligne qui nous amène jusqu’à la prochaine étape a été élue l'une des lignes ferroviaires les plus belles au monde.



  • Etape 2 : Arrivé à Voss, où nous avons juste le temps de récupérer notre bus pour continuer notre périple jusqu’à Gudvangen. Les paysages plus beaux les uns que les autres continuent à défiler devant nos yeux ébahis.


  • Etape 3 : Arrivée à Gudvangen. Ici, nous avons un peu plus de temps pour flâner avant l’arrivée du bateau pour une croisière dans les fjords. Nous en avons profité pour visiter la reconstitution d’un village Viking. Pendant la période estivale des animations ont lieu dans le village. Pour nous, en plein hiver il était juste vide… (L’entrée au village est payante). Un restaurant et une boutique se trouvent à côté. On s’y réfugie pour se réchauffer et attendre sagement notre prochain transport. Le brouillard s’est bien installé, on ne voit pas la totalité du fjord, mais ce n’est pas grave ! Il s’y dégage une atmosphère qui nous plonge encore plus dans l’imaginaire Viking.



  • Une fois notre Drakkar arrivé (oui c’est plus dans le mood que notre « bateau »), nous voilà parti dans l'un des fjords les plus étroits d'Europe. Ce fjord est l'un des bras du Sognefjord, fjord classé au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est aussi lui, qui a inspiré le fjord ou habite la Reine des Neiges ! (information capitale !). On profite rapidement de la vue sur le ponton, le vent froid et la neige ont eu raison de nous.



  • Etape 4 : Retour sur la terre ferme, nous sommes à Flåm. L'étape suivante du voyage est la ligne ferroviaire entre Flåm et Myrdal, elle fait partie des moments forts du périple. Un parcours d'environ 20 kilomètres avec un panorama varié de montagnes et de cascades gelées et sous la neige.



  • Etape 5 : Nous voilà à la dernière étape de notre périple, un dernier train pour Bergen. Nous sommes bien fatigués mais le coucher de soleil sur les paysages enneigé nous offres une vue à couper le souffles, et nous remplit d’émotions.


Il faut compter 150€/personne pour réaliser le tour « Norway in a Nutshell ». Il vous faudra rajouter les extras si vous prenez une nuit en hôtel ou pour ajouter d’autres activités. Ce qui nous a vraiment plu dans ce « tour » est le fait que nous étions complètement autonomes dans nos déplacements et dans notre organisation. On a pu apprécier une grande diversité de paysages sans avoir à louer de voiture.


Randonnée en raquettes et dégustation de Brunost


Pour notre avant dernier jour, nous avons prévu une sortie raquette dans les montagnes. Pour être sûrs de profiter des meilleurs endroits, nous nous sommes pour la première fois fait accompagner d’un guide de haute montagne, Franck ! Nous avons effectué la réservation sur son site https://www.norwaymountainguides.com/. Côté tarifs, nous sommes sur 100€/personne pour 3 heures (transfert, location des raquettes/bâtons, boissons chaudes et snack compris).


Nous nous retrouvons donc non loin de notre Airbnb, pour prendre la route durant 45 minutes en direction de Gullbotn. Après une traversé de forêt, nous avons continué sur l’ascension d’une petite montagne. Une fois en haut, une vue imprenable s’ouvre devant nous, on aperçoit même au loin le Samangerfjord. Une fois arrivé en haut, Franck avait prévu un bouillon chaud (croyez-nous que ça fait du bien quand un vent très froid souffle), puis nous a fait découvrir une spécialité Norvégienne… Le Brunost ! Un fromage à pâte brune et au goût caramélisé, passé l’étonnement, nous l’avons adoré ! D’ailleurs n’hésitez pas à nous ramener...! :-D




Notre guide a été d’une gentillesse incroyable tout au long de la randonnée, et malgré notre anglais assez aléatoire, il a su nous raconter de nombreuses histoires sur sa région ! Il est également très à l’écoute, et si jamais vous commencez à fatiguer il s’arrêtera sans hésiter. Nous vous conseillons donc chaudement de tenter l’expérience !


Stavkirke de Fantoft, une église en bois debout


L'ancienne église en bois debout de Fantoft, à l'origine érigée dans le hameau de Fortun dans le Sogn en 1150 et par la suite transférée à Fantoft en 1883, fut entièrement ravagée par un incendie le 6 juin 1992. La nouvelle construction de l'église est une copie fidèle de l'ancien édifice.



Elle se trouve à proximité du centre-ville de Bergen. Nous en avons donc profité lors de notre dernière demi-journée avant notre vol retour pour aller la visiter. Pour nous y rendre nous avons pris la ligne 1 du tramway. Départ de la station Byparken en centre-ville, après 20 minutes de trajet, s’arrêter à la station Paradis. Encore 10 minutes de marche sur une pente un peu raide et nous y voici.


En période estivale on peut visiter l’intérieur mais ce n’est pas gratuit… Pour nous, en plein hiver elle était simplement fermée. Mais l’avantage, et que nous l’avions pour nous tout seul ! Dans son manteau de neige, elle est tout simplement incroyable à contempler.


L’heure du retour sonne déjà. C’était bien trop court à notre goût, on repart avec la sensation de n’avoir vu qu'un millième de tout ce que la Norvège pouvait nous offrir. Le voyage fut intense et nous savons déjà que nous reviendrons ! Pourquoi pas à une autre saison !



Petit aperçu en vidéo :


0 commentaire